Philippe tente de clore un nouveau débat sur le voile islamique

Par
Edouard Philippe s'est efforcé mardi de clore une nouvelle polémique sur le port du voile islamique par les accompagnatrices de sorties scolaires en réaffirmant la primauté de la loi ainsi que la nécessité de combattre les "dérives communautaires".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe s'est efforcé mardi de clore une nouvelle polémique sur le port du voile islamique par les accompagnatrices de sorties scolaires en réaffirmant la primauté de la loi ainsi que la nécessité de combattre les "dérives communautaires".