Deux mois avec sursis requis contre Le Pen père

Par

Le président d'honneur du FN avait estimé en 2012 que les Roms volaient « naturellement ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende ont été requis jeudi contre le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen, pour ses propos selon lesquels « comme les oiseaux », les Roms voleraient « naturellement ».