Les référents LREM sont des gens qui vont toujours aussi bien

Par

Ce samedi 18 novembre, La République en marche tient sa convention nationale, pour investir à sa tête le ministre ex-socialiste Christophe Castaner. Le parti présidentiel vient aussi de nommer ses 134 référents territoriaux, chargés de structurer le mouvement à travers le pays. Malgré le renouvellement annoncé, les hommes et les catégories CSP supérieures sont largement surreprésentées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chez les « marcheurs », le renouvellement se fait à pas feutrés. Quelques semaines avant le conseil national de samedi, qui fera office de congrès fondateur de La République en marche postprésidentielle, le mouvement d’Emmanuel Macron a choisi ses futurs cadres locaux. En octobre, 134 référents territoriaux ont été désignés pour un mandat de trois ans. Leur mission : implanter et structurer leur mouvement à travers tout le pays et dans les circonscriptions électorales de l’étranger.