L'islamologue Tariq Ramadan remis en liberté sous conditions

Par
L'islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viol par plusieurs femmes en France, a obtenu sa remise en liberté sous conditions après neuf mois de détention provisoire, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocat de l'une des plaignantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'islamologue suisse Tariq Ramadan, accusé de viol par plusieurs femmes en France, a obtenu sa remise en liberté sous conditions après neuf mois de détention provisoire, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocat de l'une des plaignantes.