A Marseille, Gaudin voit «des musulmans déferler»

Par
Débat sur l'identité nationale, hier à Marseille, en présence du ministre de l'immigration, Eric Besson. Où les participants, pourtant triés sur le volet, ont fustigé les propos du maire qui, peu avant, lors d'une rencontre avec les militants UMP, avait parlé de «15.000 à 20.000 musulmans déferlant dans les rues de Marseille» le soir de la victoire de l'équipe d'Algérie contre l'Egypte. Pas de quoi émouvoir Eric Besson, qui affirme que Nicolas Sarkozy «aura mis fin à l'expansiondu Front national».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vendredi 15 janvier, le ministre de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire, Eric Besson, a assisté à Marseille à la synthèse des quatre débats sur l'identité nationale tenus dans les Bouches-du-Rhône. Devant le parvis de la préfecture de région, face aux CRS, quelque 300 militants d'une quinzaine d'associations manifestaient contre le «ministère de la honte». Mais, surprise, dans la salle, les premières interventions de l'assistance ont visé Jean-Claude Gaudin, le maire UMP de Marseille.