Le corps d'Hervé Gourdel, otage français décapité, est retrouvé

Par

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par un groupe djihadiste ayant fait allégeance à l'organisation Etat islamique, a été retrouvé en Algérie jeudi matin. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'armée algérienne a retrouvé jeudi matin, après plus de trois mois de recherches, le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par un groupe djihadiste ayant fait allégeance à l'organisation Etat islamique (EI). Le corps a été exhumé entre les communes d'Abu Youcef et d'Akbil, à 160 km au sud-est d'Alger, là où une unité d'élite de l'armée avait entamé des fouilles mercredi sur les indications d'un djihadiste arrêté par les forces de sécurité, ont assuré des sources sécuritaires à l'AFP. Le corps et la tête étaient enterrés séparément au milieu d'une forêt, dans un endroit piégé avec des engins explosifs.