Des perquisitions ont eu lieu mercredi matin au siège du Front national, à Nanterre, dans le cadre de l'enquête sur les assistants du parti au parlement européen, comme plusieurs médias s'en sont fait l'écho.