mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart lun. 2 mai 2016 2/5/2016 Dernière édition

Kadhafi-Sarkozy: M. Brisard, sous pression, nous écrit et se contredit

16 mars 2012 | Par Fabrice Arfi et Karl Laske

Après avoir communiqué des informations à la justice, puis à Mediapart, M. Jean-Charles Brisard, aujourd'hui sous pression, dément et dénonce un « montage ». Dans une lettre qui nous a été adressée ce vendredi 16 mars, l’enquêteur privé, proche de l’UMP, assure avoir été « associé » malgré lui et à son insu à des « soi-disant révélations explosives sur le financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 » publiées par notre site. La veille, il nous assurait vouloir prendre ses distances, sans contester la paternité ni la véracité du document, et encore moins ses propos tels que nous les avons rapportés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après avoir communiqué des informations à la justice, puis à Mediapart, Jean-Charles Brisard dément et dénonce soudainement un « montage ». Dans une lettre qui nous a été adressée ce vendredi 16 mars, que nous reproduisons ci-dessous dans son intégralité, l’enquêteur privé, proche de l’UMP, assure avoir été « associé » malgré lui et à son insu à des « soi-disant révélations explosives sur le financement par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 » publiées par notre site. La veille, lors d'une conversation téléphonique, il nous assurait vouloir prendre ses distances, sans contester la paternité ni la véracité du document, et encore moins ses propos tels que nous les avons rapportés.