Nouvelle éruption de violence au 18e samedi des "Gilets jaunes"

Par
Scènes d'émeutes, façades incendiées et boutiques saccagées : des violences d'une ampleur inédite depuis décembre ont éclaté à Paris, particulièrement sur les Champs-Elysées, lors du 18e samedi consécutif de mobilisation des "Gilets jaunes", quatre mois quasiment jour pour jour après l'éclosion du mouvement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Scènes d'émeutes, façades incendiées et boutiques saccagées : des violences d'une ampleur inédite depuis décembre ont éclaté à Paris, particulièrement sur les Champs-Elysées, lors du 18e samedi consécutif de mobilisation des "Gilets jaunes", quatre mois quasiment jour pour jour après l'éclosion du mouvement.