Il reste moins de cent jours au Monde pour trouver les moyens de sa survie. Menacé d'être en cessation de paiement dès la fin juin, le groupe doit accepter une recapitalisation de 50 millions à 100 millions d'euros d'ici là.