À l'Assemblée : bye-bye Tepa!

Par

Le climat était si électrique cette nuit à l'Assemblée nationale (voir la vidéo dans l'article sur le « Copé Comedy show ») que les députés n'ont pas pu voter la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires. Ce doit être fait aujourd'hui. La hausse de la TVA annoncée en janvier 2012 par l'ancien président a été supprimée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À un peu plus de deux heures du matin, dans la nuit de mardi à mercredi, le président de séance, l'UMP Marc Le Fur, a finalement levé la séance. Le climat était devenu trop tendu pour poursuivre les débats. Une demie-heure plus tôt, le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée, François de Rugy, venait de s'en prendre au chef de l'UMP, Jean-François Copé. Critiquant le « Copé Comedy show » des députés UMP, il s'était surtout permis de relever les « heures supplémentaires » effectuées par Copé dans un cabinet d'avocats d'affaires. Une allusion qui a mis le feu aux poudres dans les rangs de l'opposition, le patron du groupe UMP Christian Jacob évoquant même des propos « haineux ».