Trois des gendarmes mis en cause dans le décès d’Adama Traoré ont été décorés pour l’avoir interpellé

Par

Trois gendarmes ont été décorés pour avoir participé à l’interpellation d’Adama Traoré, au cours de laquelle il est décédé le 16 juillet 2016. « Cette décoration déshonore toute l’institution de la gendarmerie nationale », dénonce l’avocat de la famille, Me Yassine Bouzrou.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mis en cause dans l’interpellation d’Adama Traoré à Beaumont-sur-Oise, trois gendarmes ont, selon nos informations, été décorés, en 2019, pour cette arrestation, au cours de laquelle le jeune homme de 24 ans est décédé le 19 juillet 2016.