L’«oubli» fiscal du ministre François Lamy

Par

Selon une attestation fiscale, le ministre de la ville du gouvernement Ayrault, François Lamy, s’est dispensé d’impôt foncier et de taxe d’habitation en 2007. L’administration fiscale a dû le rappeler à l’ordre : il n’avait pas signalé l’achèvement des travaux de sa villa, dont les conditions de construction et de financement suscitent d’autres interrogations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entre fuir l’impôt et l’oublier, y a-t-il une différence ? François Lamy, ministre chargé de la politique de la ville, a “omis” de payer sa taxe foncière et même sa taxe d’habitation en 2007, selon un document que s’est procuré Mediapart. Alors député et maire (PS) de Palaiseau (Essonne), ville de plus de 30 000 habitants conquise par le PS en 2001, il proposait pourtant chaque année au vote du conseil municipal les taux d’imposition communaux, et connaissait bien l’importance de ces recettes au budget (17 millions d’euros en 2005).