La CJR critiquée par les politiques : est-ce bien sérieux ?

Par

Dans « À l’air libre » ce soir : la mise en examen par la Cour de justice de la République d’Agnès Buzyn pour sa gestion du Covid est vivement critiquée. Notre débat avec Bruno Questel, député LREM, Fabrice Arfi et Sabrina Sellami, de l’association « Victimes du Covid-19 ».

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire 

La mise en examen par la Cour de justice de la République de l’ancienne ministre de la santé Agnès Buzyn pour sa gestion du Covid, c’était il y a une semaine ; depuis, le débat fait rage sur la supposée « judiciarisation » de la vie politique. Est-ce bien sérieux ? Notre débat avec nos invités, Bruno Questel, député La République en marche de l’Eure, Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart, et Sabrina Sellami, de l’association « Victimes du Covid-19 ».

>  Et puis nous recevons Yanis. Cette artiste queer sort un nouvel album. Elle parle librement, et fièrement, de sa non-binarité. 

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous