Le site Slate.fr est passé entre les mains du CAC 40

Par

Le site internet Slate.fr s'affiche comme « une entreprise indépendante contrôlée par ses fondateurs », mais c'est inexact : il est désormais entre les mains de grands oligarques du capitalisme parisien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Même si l’audience de Slate.fr est toujours restée confidentielle et a même tendance à reculer, le site internet dispose, à l’évidence, de très puissants protecteurs. C’est ce que révèle Jamal Henni, un journaliste de BFM souvent remarquablement informé sur l’actualité des médias : il a mis au jour que le capital du site, dont Jean-Marie Colombani, le directeur déchu du Monde (de 1994 à 2007), est le porte-drapeau, n’a plus grand-chose à voir avec ce qui avait été annoncé à son lancement : des grandes fortunes et des figures connues du CAC 40 sont venues à son secours, sans parvenir à contenir ses pertes.