A Lille, Arnaud Montebourg tente de retrouver l'enthousiasme de 2011

Par

L'ancien ministre de l'économie a renoué lundi avec la formule des “stand-up” qui lui avait tant réussi lors de la précédente primaire du PS. Durant 1 h 30, dans les rues lilloises, il a déroulé son programme et répondu aux questions des badauds. Mais impossible de sonder sa réelle popularité dans un électorat traumatisé par le quinquennat de François Hollande.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lille (Nord), envoyée spéciale.- Au lendemain du deuxième débat de la primaire, le candidat Arnaud Montebourg s’est frotté aux badauds du centre-ville de Lille, lundi 16 janvier, lors d’un “stand-up” consacré à son programme. « Et vous allez le faire ? Parce qu’on a vu, avec Hollande… » « Mais vous mentez aux Français ! Avec les traités européens, vous allez arriver pieds et poings liés. » « Et la cause animale ? » « Moi je subis la discrimination, comme femme, d’un certain âge, pour trouver du travail… » « Et sur le logement ? Les mutuelles ? » « Personne ne parle de la précarité des étudiants en arts. » « La demi-part des veuves, vous allez la rétablir ? »