Évasion fiscale : la France a fait une fleur à la famille Pinault

Le géant français du luxe Kering a subi un redressement d’au moins 210 millions d’euros en France pour son énorme montage d’évasion fiscale suisse. Mais Kering et son PDG François-Henri Pinault ont été bien traités par le fisc et la justice, alors même que le patron de la filiale Gucci a été condamné à six mois de prison avec sursis en Italie.

Yann Philippin et Stefano Vergine (Il Fatto Quotidiano)

17 février 2022 à 07h07

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Cela aurait dû rester secret. Le géant du luxe Kering, contrôlé par le milliardaire François-Henri Pinault, a été contraint de sortir son carnet de chèques pour solder le volet français de son système d’évasion fiscale, le plus vaste jamais mis au jour pour une entreprise française, révélé en 2018 par Mediapart et le réseau de médias d’investigation EIC

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal