Berlin (Allemagne), de notre envoyé spécial.-  Angela Merkel apparaît sur la terrasse de son bureau, dans l’angle est de la Chancellerie située juste en face du Bundestag, le célèbre bâtiment du Parlement. On distingue à ses côtés la silhouette d’Emmanuel Macron. Merkel pointe l’horizon du ciel. C’est l’instant panoramique auquel a droit tout invité de marque de la cheffe du gouvernement allemand. Après François Fillon, reçu le 23 janvier juste avant les révélations du Canard enchaîné, l’ancien ministre de l’économie est le deuxième candidat à la présidentielle française reçu à la « Machine à laver », le surnom du cube de béton et de verre d’où Angela Merkel dirige la première puissance européenne. Même si lui n’a pas eu droit à la séance photo, ni à une déclaration commune à l’issue de la rencontre.