Voter (malgré tout) pour Mélenchon ? Des électeurs de gauche s’interrogent...

Malgré ses résistances liées à sa personnalité ou à certaines de ses prises de position, une partie des électeurs de la gauche traditionnelle se résout peu à peu à donner sa voix au candidat insoumis. Avec l’espoir d’un second tour débarrassé de l’extrême droite.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ni fleur au fusil ni étoiles dans les yeux : cette gauche-là mettra, le 10 avril prochain, un bulletin « Mélenchon » dans l’urne sans grande conviction. Ces électeurs et électrices, issus des classes moyenne ou supérieure, avaient voté pour Benoît Hamon ou Emmanuel Macron en 2017. Cette fois, ils passeront outre leurs préventions, et voteront pour le candidat insoumis.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal