Affaire Strauss-Kahn: les deux erreurs du PS

Par
L'affaire DSK ne concerne pas que la personne privée Dominique Strauss-Kahn. Elle est un fait politique majeur qui menace d'engloutir le parti socialiste et, avec lui, toute la gauche s'il ne réagit pas de toute urgence. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire DSK ne concerne pas que la personne privée Dominique Strauss-Kahn. Ce ne pourrait être qu'un fait divers sordide : une personnalité accusée d'agression sexuelle, de tentative de viol et de séquestration ; un homme de 62 ans accusé d'avoir violenté une jeune femme de 32 ans dans la suite d'un hôtel de luxe et devant aujourd'hui répondre de ses actes devant le tribunal pénal de New York (lire ici le fil des événements et la plainte en français déposée par le procureur).