Le retour à l’école s’organise en catastrophe

Par

Fin de la distanciation physique à l’école maternelle, assouplissement des règles en élémentaire, port du masque au collège… Jean-Michel Blanquer a présenté le nouveau protocole sanitaire. Sur le terrain, les directeurs d’écoles sont soulagés mais épuisés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’accouchement du nouveau protocole sanitaire a été plus long que prévu. Il a fallu trois jours pour connaître les grandes lignes des modalités de reprise à l’école, dont le principe avait été annoncé par surprise dimanche par Emmanuel Macron. Le temps que les administrations se calent et que le ministère de la santé rende ses arbitrages auprès de celui de l’éducation. Les personnels n’ont plus que deux jours pour s’organiser.