Deux interpellations dans l'enquête sur Strasbourg

Par
Un proche de Cherif Chekatt, le tueur de Strasbourg, a été mis en examen lundi pour participation à une association de malfaiteurs terroristes criminelle, a-t-on appris de source judiciaire, et deux autres hommes ont été interpellés dans le cadre de l'enquête, selon le parquet de Paris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Un proche de Cherif Chekatt, le tueur de Strasbourg, a été mis en examen lundi pour participation à une association de malfaiteurs terroristes criminelle, a-t-on appris de source judiciaire, et deux autres hommes ont été interpellés dans le cadre de l'enquête, selon le parquet de Paris.