L’ex-maire de Corbeil-Essonnes et bras droit de Dassault condamné à deux ans de prison

Par

Plus de dix ans après les faits, la justice a tranché. Jean-Pierre Bechter a été condamné, jeudi 17 décembre, par le tribunal correctionnel de Paris, à deux ans de prison ferme pour achat de votes et financement illégal de campagne électorale lors des élections municipales partielles de 2009 et 2010.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus d’une décennie après les faits, la justice a tranché. L’ancien maire LR de Corbeil-Essonnes, qui fut aussi le bras droit de l’édile milliardaire Serge Dassault, a été condamné, jeudi 17 décembre, à deux ans de prison ferme pour achat de votes et financement illégal de campagne électorale lors des élections municipales partielles de 2009 et 2010.