Dominique Tian, député UMP des Bouches-du-Rhône et membre de la Droite populaire, affirme à Mediapart ce vendredi qu'il « ne savait pas » que son collègue Lionnel Luca allait proposer à la députée FN Marion Maréchal-Le Pen de cosigner la proposition de loi sur le génocide vendéen, dont il est lui-même l'un des signataires.