Copé donne son feu vert pour une alliance locale avec Bayrou

Par

Le président de l'UMP accepte un accord à Pau avec François Bayrou pour « faire battre la gauche ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il avait jusque-là tenu bon. Jean-François Copé, qui reproche toujours au président du MoDem François Bayrou d'avoir contribué à la défaite de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle de 2012 en apportant son soutien public à François Hollande, ne voulait pas d’alliance avec lui pour les municipales. Il a finalement expliqué vendredi lors d’une conférence de presse à Rennes que « compte tenu de la situation politique locale, et de la nécessité de faire battre la gauche (...) j'ai considéré que dans le contexte local de Pau, cela avait du sens de regrouper les forces qui voulaient faire battre la gauche ».