Le vainqueur de la primaire ne se retirera pas, selon Cambadélis

Par
Il n'est pas question que le vainqueur de la primaire de la gauche se retire de la course à la présidentielle, en faveur de Jean-Luc Mélenchon ou d'Emmanuel Macron, a assuré mercredi le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Il n'est pas question que le vainqueur de la primaire de la gauche se retire de la course à la présidentielle, en faveur de Jean-Luc Mélenchon ou d'Emmanuel Macron, a assuré mercredi le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis.