Haute fonction publique: la pantalonnade du rapport Thiriez

Par

Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », Emmanuel Macron avait annoncé la suppression de l’ENA. Le rapport rédigé par Frédéric Thiriez tient parole : il préconise… que l’école change de nom. Des mesures cosmétiques sont aussi prévues, mais ne bousculeront pas l’oligarchie de Bercy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand le 25 avril 2019, lors d’une conférence de presse organisée pour essayer d’apaiser la colère des « gilets jaunes », Emmanuel Macron avait annoncé son intention de supprimer l’École nationale d’administration (ENA) « pour bâtir quelque chose qui fonctionne mieux », et de mettre également « fin aux grands corps », dont l’Inspection des finances, le Conseil d’État et la Cour des comptes, on a pu craindre qu’il ne s’agisse d’une embrouille.