Clichy-sous-Bois: «Là, ce sont des chagrins et des pleurs»

Par

Pour le deuxième jour du procès des deux policiers poursuivis pour « non-assistance à personne en danger », le tribunal correctionnel de Rennes s'est penché sur les échanges radio de la police juste après la mort de Zyed et Bouna. 45 minutes qui nous replongent dans la soirée du 27 octobre 2005.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rennes, de notre envoyée spéciale.-  Pendant 45 minutes, ce mardi 17 mars, ce sont les échanges radio des policiers, enregistrés juste après la mort de Zyed et Bouna, qui ont empli la salle du tribunal correctionnel de Rennes. Inversant la chronologie, le tribunal a en effet choisi de s’intéresser d’abord aux conséquences de leur mort, avant d’aborder les faits eux-mêmes ce mercredi.