Revenu citoyen réservé aux «Français»: «l'erreur grossière» de Villepin

Par
Dominique de Villepin a confirmé que son «revenu citoyen» était réservé aux «citoyens français», tout en assurant qu'il ne relevait pas de la préférence nationale. Mais pour les juristes, son argument «ne tient pas la route». La mesure phare de son projet est «anticonstitutionnelle» et donc inapplicable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Il faut tirer les leçons de trente ans de médiocrité politique. Nous voulons une vraie république (...) une république vivante», a martelé Dominique de Villepin dimanche sur BFMTV pour justifier son «revenu citoyen» (850 eurospour les plus de 18 ans ayant des revenus inférieurs au revenu médian).