Légion d’honneur: la promotion contestée d’Alain Bauer

Visé par une enquête préliminaire pour des contrats de complaisance avec la Caisse des dépôts, Alain Bauer n'en a pas moins été élevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur. Même si elle refuse de le confirmer, la chancellerie de l'ordre était réticente mais Manuel Valls, ami intime du récipiendaire, a pesé en faveur de cette promotion.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Au bilan de la « République exemplaire » promise par François Hollande et déjà mille fois éclaboussée par des accommodements, des copinages ou des entorses à l’éthique, il faudra encore ajouter cette nouvelle affaire : la promotion d’Alain Bauer au grade de commandeur de la Légion d’honneur, sur pression de son ami Manuel Valls, bien que le récipiendaire soit visé par une enquête préliminaire et bien que, pour cette raison, la chancellerie, selon nos informations, n’ait guère manifesté d’entrain à obtempérer au souhait de Matignon.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal