Cannabis: un maire LR pro-légalisation tient tête à Darmanin

Par

Dans un courrier au premier ministre, le maire de Reims Arnaud Robinet s’est déclaré volontaire pour une expérimentation locale. Il s’est heurté à un mur. Mais le débat sur l’impasse des politiques répressives se poursuit, jusque dans sa ville.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En cette rentrée pandémique, sécuritaire et séparatiste, l’initiative d’Arnaud Robinet détonne et ouvre des perspectives sur d’autres fronts. Le 8 septembre, le maire Les Républicains (LR) de Reims a adressé une lettre au premier ministre (lire ci-dessous) dans laquelle il propose « d’ouvrir un débat national sur le cannabis, sa consommation, son impact sanitaire et sécuritaire », sans exclure l’hypothèse d’une « légalisation ».