A Marseille, Muselier et un fidèle d’Estrosi ébranlés par un sulfureux dossier immobilier

Le président de la Région Sud Renaud Muselier a stoppé net le projet de cité scolaire internationale de Marseille. Officiellement pour cause de conflit d’intérêts. Mais aussi en raison du climat nauséabond qui règne au sein de l’Agence régionale d’équipement et d’aménagement, présidée par un proche de Christian Estrosi.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le jury devait se réunir à Marseille, au siège de la Région Sud, le 15 octobre, pour désigner le consortium d’entreprises auquel allait être attribué le plus gros chantier régional de la décennie : la construction d’une cité scolaire internationale en plein cœur de Marseille.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal