Manuel Valls a relancé la polémique autour de Notre-Dame-des-Landes en suggérant d'engager la construction du futur aéroport nantais après la mi-2015, à la grande surprise de sa propre ministre de l'écologie, Ségolène Royal.