Comment l’État expulse de plus en plus les pauvres

Le sociologue Camille François a réalisé une enquête inédite dans différents services de l’État chargés des expulsions locatives. Il revient aussi sur la nouvelle loi dite « anti-squat » en discussion au Parlement, « absurde », selon lui.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Pendant trois ans, de fin 2012 à 2015, Camille François a réalisé une enquête inédite en banlieue parisienne dans différents services de l’État chargés des expulsions locatives. Sociologue et enseignant-chercheur à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et au Centre européen de sociologie et de science politique (CNRS), il en a tiré un livre baptisé De gré et de force. Comment l’État expulse les pauvres (La Découverte).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal