Le drame des familles éloignées de leurs proches

Les visites restreintes dans les hôpitaux et les Ehpad sont désormais autorisées pour les familles de personnes en fin de vie. Plusieurs hôpitaux acceptaient déjà la visite d’un proche. Un moment douloureux, à la fois pour les patients, les soignants et les familles. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Elle avait 86 ans, et j’avais pour habitude de dire qu’elle avait encore toutes ses dents. » Les mots, les larmes retenues et les dates floues se bousculent dans la bouche de Manon. Sa grand-mère est décédée des suites du Covid-19. Emportée si vite. La même grand-mère qui, quelques semaines plus tôt, jonglait entre ses plats arméniens, son club de cartes et les soins qu’elle apportait à son mari malade. « Et maintenant, mon grand-père est seul, on le voit pleurer de loin et on ne peut même pas l’embrasser », souffle Manon.