«L’écologie et les usines», les candidats aux régionales face au modèle agricole breton

Par

Pas moins de cinq candidatures se réclament de l’écologie pour les régionales en Bretagne, dont celle du président sortant au cœur d’une guerre entre le PS et LREM. Ici, on s’enorgueillit de nourrir la France entière, quitte à empoisonner doucement les sols, les eaux et les hommes. L’attaque récente contre une journaliste démontre combien la remise en cause de ce modèle reste une tâche ardue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était la goutte de trop. Un millier de personnes se sont retrouvées le 6 avril 2021 à Rostrenen, petite commune du centre de la Bretagne, en soutien à Morgan Large, journaliste à la radio associative Kreiz Breizh. Quelques jours plus tôt, elle était victime d’une énième tentative d’intimidation à la suite son travail sur l’agriculture et l’agroalimentaire breton. Cette fois-ci, deux boulons d’une roue de sa voiture ont été dévissés, mettant la journaliste et ses enfants en grand danger. Avant, il y avait eu aussi les coups de fil anonymes la nuit, la tentative d’empoisonnement de son chien, l’intrusion dans les locaux de la radio bretonne.