Université, recherche : une « LRU 2 » qui déçoit

Par

Le projet de loi Fioraso qui fixe les grandes orientations du quinquennat pour l'enseignement supérieur arrive à l'Assemblée. Un texte qui maintient, pour l'essentiel, les grands équilibres – et surtout déséquilibres – de la LRU. Pour protester, une intersyndicale et plusieurs organisations appellent à une journée d'actions le mercredi 22 mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Du projet de loi Fioraso, seul l'article 2, celui qui ouvre la possibilité aux universités de proposer des cursus en anglais, a jusqu’ici focalisé l’attention. Éclipsant au passage, à coups de tribunes et d’éditos rageurs, l'essentiel d'un texte qui fixe pourtant les priorités du quinquennat Hollande pour l’enseignement supérieur et la recherche.