Université Antilles-Guyane: des subventions siphonnées à grande échelle

Par

Des documents confidentiels dévoilent comment des millions d’euros de subventions européennes ont disparu dans des montages opaques à l'université des Antilles-Guyane. Une information judiciaire vient d'être ouverte tandis que la nouvelle présidente de l'université parle de « système mafieux ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un système vieux de quinze ans qui est en train de vaciller. Son effondrement menace d’emporter des universitaires, des responsables politiques locaux et n’épargnera pas l’État qui a choisi de fermer pudiquement les yeux durant toutes ces années. À l’université des Antilles et de la Guyane s’est développé un impressionnant système de détournement de fonds sans que, jusqu’à ces derniers mois, personne ne trouve rien à redire. À tous les niveaux ou presque, les autorités concernées ont failli. Aujourd’hui, après plus d’une décennie où les alertes n’ont pourtant pas manqué, le système semble se lézarder.