Bruno Le Maire distribue trois kilos de programme

Par

Dans cette primaire où il peine toujours à exister, Bruno Le Maire a présenté ce week-end son programme. Un pavé de mille pages pour s'imposer « entre le retour du Kärcher et l’immobilité heureuse » et issu, dit-il, de ses rencontres avec les Français. Des Français plus souvent propriétaires, héritiers, industriels, médecins libéraux, que smicards.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sète, de notre envoyée spéciale.- « Mes amis, tout commence aujourd’hui à Sète ! » Sous une musique assourdissante et tandis que défile derrière lui un diaporama fait de paysages de Corrèze, du sourire de Sophie Marceau, de TGV et de plateaux de fromages, Bruno Le Maire s’époumone : « Tout commence dans cette primaire ! » À deux mois du premier tour de la primaire, il sait qu’il doit tenter de convaincre un public de plus en plus conscient que sa route vers la victoire est étroite.