En séminaire, les députés LREM reprennent les bases

Par et

Pendant deux jours, les élus néophytes du mouvement d’Emmanuel Macron ont tenté une professionnalisation express. Au menu : jeux de rôle et travaux pratiques. Un exercice limité par l’absence de corpus idéologique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur les rares photos qui ont circulé sur les réseaux sociaux, on aperçoit des députés La République en marche (LREM) attablés par groupes de cinq ou six personnes. Certains ont enroulé un foulard blanc autour de la tête, d’autres en portent un couleur bleu ciel autour du cou, d’autres encore sont penchés sur une série de post-it au contenu mystérieux. À observer ces images, difficile de comprendre ce qui pouvait bien occuper les élus de la majorité réunis en séminaire de rentrée, lundi 18 septembre, aux Docks d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), pour préparer la session parlementaire qui s’ouvre lundi prochain. À les écouter raconter en « off » leur première journée de réunion, force est de constater qu’eux aussi n’ont pas franchement saisi ce qu’ils faisaient là.