L’audition de Benalla ébranle le directeur de cabinet de Macron

Par

Sous serment, Alexandre Benalla a indiqué mercredi devant les sénateurs qu’il avait détenu un pistolet Glock 43 pendant plusieurs déplacements présidentiels. Le directeur de cabinet de l’Élysée Patrick Strzoda, qui avait appuyé l’autorisation de port d’armes, avait pourtant prétendu le contraire. Problème : il était également sous serment.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il est 8 h 47, ce mercredi matin, et la présentatrice de la chaîne Public Sénat s'inquiète de l'absence d'Alexandre Benalla, convoqué à 8 h 30 par la commission d'enquête de la chambre haute. Et si l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron ne se présentait finalement pas devant les sénateurs, « que risquerait-il ? », demande-t-elle à ses invités.