L'état d'urgence dans la procédure pénale: le débat police-justice

Par

Avant la réforme de la Constitution pour y inscrire l’état d’urgence, et l’examen de textes liberticides modifiant la procédure pénale, débat entre Laurence Blisson, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, et Michel-Antoine Thiers, membre du bureau national du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avant la réforme de la Constitution pour y inscrire l’état d’urgence, et l’examen de textes liberticides modifiant la procédure pénale, débat entre Laurence Blisson, magistrate, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature (SM), et Michel-Antoine Thiers, policier, membre du bureau national du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI).