Sciences-Po: des enseignants exigent des explications de Richard Descoings

Par

Soixante-dix chercheurs et enseignants-chercheurs de Sciences-Po s’en prennent aux super bonus des dirigeants de l'école et demandent l’organisation d’une assemblée générale, dans une lettre envoyée en fin de semaine dernière à Richard Descoings.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Soixante-dix chercheurs et enseignants-chercheurs de Sciences-Po s’en prennent aux superbonus des dirigeants de l'école dans une lettre envoyée en fin de semaine dernière à Richard Descoings, le directeur de Sciences-Po, ainsi qu’à Bruno Latour, son directeur scientifique, et à Jean-Claude Casanova, le président de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP). Longue de deux pages, la missive que Mediapart a pu lire livre une critique ferme et étayée de ce que les auteurs appellent «l’affaire des bonus» : le versement de primes de résultat aux membres de la direction de l’école, pour un coût de plusieurs centaines de milliers d’euros par an, ce que Mediapart a révélé en décembre dernier. En plus de son salaire mensuel d’environ 25 000 euros brut, Richard Descoings a touché en 2011 autour de 175 000 euros de bonus. Selon nos informations, sa prime de résultat atteignait 200 000 euros en 2010 et autour de 130 000 euros en 2009.