Nicolas Sarkozy publie une tribune pour répondre à nos informations

L'ancien président publie son texte dans Le Figaro, propriété de Serge Dassault. Il y affirme qu'« après des mois d'enquête, des dizaines de commissions rogatoires, la justice n'a trouvé ni virement, ni banque de départ, ni banque d'arrivée. Toute l'accusation repose sur les témoignages "crédibles" du fils de M. Kadhafi et de son entourage, sans doute une référence morale, et de celui de M. Takieddine, dont on connaît aujourd'hui le passif judiciaire ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy sort de son silence, plus de 48 heures après la publication de notre article sur le contenu des écoutes judiciaires dont il a fait l'objet. Il a choisi la forme de la tribune dans le quotidien Le Figaro, propriété du milliardaire Serge Dassault, par ailleurs sénateur UMP.