José Bové : « Il y a une bataille mortifère à Europe Ecologie »

« La logique de parti a repris le dessus. Le dégoût de la politique, le dégoût des appareils, amènent ce qu'on est en train de voir au niveau électoral, l'abstention et le vote Front national. » Pour José Bové, il faut refonder l’écologie en revenant sur le terrain. Il le fait dans son style, dans la seconde partie d’Objections, en revenant sur son dernier livre, L’Alimentation en otage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.