À droite, LR sourit et évite le piège macroniste  

Par

En tête des suffrages à l’échelle nationale, la droite LR est en mesure de conserver les sept régions qu’elle dirige depuis 2015. Elle peut même éviter les alliances que LREM voulait la contraindre à sceller.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Même dans ses plus beaux rêves, la droite d’opposition n’avait pas imaginé vivre une telle soirée. Sur fond d’abstention record, Les Républicains (LR) et leurs alliés sont arrivés largement en tête du premier tour des élections régionales. Ils recueillent, selon des résultats provisoires, 28,7 % des suffrages au niveau national et d’importants succès un peu partout sur le territoire.