L’affaire « Légendes » : quand une patronne voit rouge avec son « gilet jaune »

Par

La patronne d’une entreprise de l’Ain a commandité l’assassinat d’un ouvrier qui passait ses soirées sur les ronds-points, affirment des médias. Les salariés ne savent que penser. Et si la presse disait vrai ? Sixième et dernier épisode de notre série d’été.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le patron, Laurent, est décrit comme « rustre », un fort en gueule qui n’aime rien tant à l’usine que mettre les mains à la pâte, remplacer un ouvrier au pied levé. Là, il pleure et cela fait tout drôle à la salariée qui le surprend dans cet état. Aux côtés de Laurent, la patronne, sa sœur, Muriel, épouse Millet, est pâle comme un linge malgré son maquillage.