Corruption dans le rugby : des peines de prison ferme requises contre Laporte et Altrad

Le Parquet national financier réclame un an de prison ferme contre Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby et ancien ministre des sports, et Mohed Altrad, industriel et propriétaire du club de Montpellier.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Après quelques journées d’audience où chacun des protagonistes croyait avoir trouvé ses marques, le procès de l’affaire de corruption à la Fédération française de rugby (FFR) a connu une certaine montée dans l’intensité dramatique, ce mardi 20 septembre au tribunal judiciaire de Paris.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal