La justice enquête sur le micro-parti de Marine Le Pen, une formation politique créée fin 2010 et baptisée Jeanne en l’honneur de la pucelle d’Orléans. D’après nos informations, une enquête préliminaire a été ouverte au printemps dernier par le parquet de Paris et confiée à la brigade financière. Quasiment dénuée d'adhérents, comme de manifestations militantes, Jeanne a tout de même brassé quelque 9,5 millions d’euros au cours de l’année 2012 (lire notre récente enquête).