Le Conseil d’État rejette les demandes de suspension de la plateforme Parcoursup

Par

Le Conseil d’État a rejeté, mardi 20 février, les demandes de suspension de la nouvelle plateforme d’inscription dans le supérieur, Parcoursup, qui remplace Admission postbac, dit APB.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil d’État a rejeté, mardi 20 février, les demandes de suspension de la nouvelle plateforme d’inscription dans le supérieur, Parcoursup, qui remplace le dispositif Admission postbac (APB). Le juge des référés « estime que la condition d’urgence à laquelle est notamment subordonné le prononcé d’une mesure de suspension n’est pas remplie ».